Pirohé en Voyage
Pirohé en Voyage

La région des Maramures

- La région des Maramures est une des dernières d'Europe ou la vie rurale semble intacte depuis des centaines d'années. La région constitue par bien des aspects une sorte de musée vivant, où la culture paysanne d'Europe est encore bien vivante...en bref, une campagne à l'ancienne, avec ses meules de foin et ses charrettes tirées par des chevaux, où les paysans coupent le blé à la faux, où les grand-mères filent la laine sur d'antique quenouilles...

 

- Le 2 juin, en début d'après-midi nous arrivons à Botiza, après avoir parcouru la magnifique vallée de l'Iza où les maisons s'ornent d'énormes porches en bois sculpté, où les églises en bois, avec leurs flèches pointues dressées vers le ciel sont remarquables. Nous allons séjourner chez Maria Muntean, c'est la première fois que des campings-cars viennent au coeur du village et les chemins non pas été prévu pour...nous testons la résistance d'un pont et finalement, après bien des manoeuvres, nous parquons les CC pour 3 nuits chez Maria.

           - Nous remercions encore Maria pour son accueil, sa gentillesse, la qualité de sa cuisine, l'amour de son pays...nous la quittons le 5 juin au matin avec un petit pincement au coeur, après avoir les 3 et 4 juin visité la région ,Sapenta et son cimetière Joyeux. 




Entre Andrid et Botiza

Botiza

De Botiza à Sapenta,une église en bois

Sapanta et son cimetière Joyeux

Le cimetière Joyeux de Sapanta est un cimetière ayant la particularité d'avoir des tombes ornées de croix en bois, peintes en couleurs vives, avec un dessin représentant une scène de la vie, une activité de la personne inhumée, ou bien les causes de son décès, accompagnée  d'un poème dédié à la mémoire du mort.

- Le 5 juin, nous quittons Botiza pour notre séjour à Sucevita, en Bucovine. Plusieurs petites haltes dans la matinée pour visites, achats de produits frais avec un temps froid et pluvieux. Bivouac sur un parking à la station de sports d'hiver de Borsa, déserte et sans intérêt.

-Le 6 juin, au petit matin nous reprenons la route, toujours avec un temps maussade et pluvieux. Petite halte au col de Prislop, arrêt dans la matinée pour la visite du monastère de Voronet, puis destination Sucevita.

                        - Le monastère de Voronet date de 1488, l'église du monastère est de plan tréflé, elle est composée d'un sanctuaire, d'une nef à absides latérales surmontée d'une coupole à tambour et d'un narthex voûté à tambour. les peintures intérieures datent de l'époque de la construction, les peintures extérieures datent du siècle suivant.

Suite du voyage : La région de Bucovine