Pirohé en Voyage
Pirohé en Voyage

Nouveau Brunswick

14 Mai : Après une nuit passée sur le parking du WalMart à Moncton, nous allons à l'hôtel de ville pour avoir de la documentation sur la province et avoir l'heure des marées car l'information touristique n'est pas encore ouverte. La Baie de Fundy s'étire sur 290 km et à les plus grandes marées du monde. Elles peuvent atteindre jusqu'à 16 m et en vitesse de croisière l'eau monte d'un mètre en 13 mn. Nous sommes à Moncton pour voir le mascaret qui se produira vers 13 h 50. L'eau arrive à l'heure et une impressionnante vague d'environ 60 cm déferle dans la rivière Petitcodiac. et rempli le lit.

15 Mai : Nous allons à Shediac au bord du détroit de Northumberland. C'est la capitale du homard. Une énorme statue de cet animal est érigée à l'entrée de la ville. L' agglomération est toute en longueur le long de l'eau. Au port nous faisons quelques photos, le centre d'information est fermé mais nous bénéficions de la Wifi. Nous continuons jusqu'au Cap Pelé. Les maisons sont coquettes et font savoir que nous sommes en Acadie : Drapeau bleu blanc rouge avec l'étoile, décoration tricolore des poteaux électriques, des murets et de tout ce qui peut être peint. Aux Pêcheries Aboiteau, nous achetons des homards que nous mangeons sur le port face à l'eau. Il fait beau mais le vent est froid. En fin de journée, il fera même 20°. Nous rentrons à Moncton pour un bivouac sur le parking du Parc Mapleton qui nous a été indiqué par un policier.

16 Mai : Le temps est gris et froid 7° mais il ne pleut pas (il a plu toute la nuit). Nous prenons la route qui suit le bord de la rivière Petitcodiac. La rivière est très large et roule beaucoup d'eau bien que ce soit marée basse. Nous nous arrêtons au centre de Hopewell Rocks pour s'assurer qu'il est bien ouvert mais la pluie recommence à tomber violemment, aussi nous remettons la visite à demain. A l'accueil on nous indique une aire de pique nique pour passer la nuit. Nous aurons la pluie toute la journée, sauf vers 18 h une éclaircie  pour faire une photo.

17 Mai : Nous quittons le bivouac ; il ne pleut pas, pourvu que cela dure ! Nous commençons la visite de Hopewell Rocks. Avec la navette, puis par les escaliers, nous descendons sur la plage. Nous marchons au milieu des rochers dont les eaux de la Baie de Fundy et le vent ont laminés leurs bases leur donnant des formes différentes. Des arbres ont poussés sur certains dont le nom de "pots de fleurs". Nous évitons les vasières et les algues. On se sent tout petit dans cet environnement. Il fait froid mais il ne pleut pas mais le temps est gris et les photos sont à l'image du ciel. Après une heure et demie de visite, nous remontons et allons sur les deux belvédères qui surplombent les falaises. On situe bien la limite entre l'eau et la partie vase appelée "estan". Quelques oiseaux mais trop loin pour des photos. On voit les "pots de fleurs" par dessus. Nous visitons ensuite le Centre d'Interprétation : exposition sur la géologie, la faune et la flore de la baie. Un tableau explique le rôle de la lune et du soleil sur le phénomène des marées. Sur le parking où nous déjeunons nous avons la visite d'un camping cariste français qui loue et visite depuis plusieurs années le Canada. Sur le retour, nous faisons halte à Hillsborough où nous avons eu une connection Wifi à l'aller. Un monsieur nous aborde et nous parle en français. Il est très heureux de converser avec nous car il n'a pas souvent l'occasion de parler français. Nous rentrons à Moncton et passont la nuit au Parc Mapleton.

18 Mai : Nous quittons Moncton : le ciel est gris et il fait 4°. Nous prenons la route acadienne qui longe la mer. Vers 10 h 30, nous aurons des averses de neige ; la pluie sera présente toute la journée avec d'autres averses de neige. Le temps gâche la visite de cette côte qui doit être belle sous le soleil. Daniel fera une photo de la mer agitée à St Edouard de Kent. Un Français traversera la route pour nous saluer. Il est viticulteur et fait des vins de fruits. Il a aussi un petit camping face à la mer Nous arrivons à Caraquet vers 16 h. Il fait froid et le vent souffle.

19 Mai : Ce matin, c'est gelé blanc ! mais le ciel est bleu et il n'y a pas de nuages. Peut-être une belle journée.

Nous sommes au camping de Caraquet car il faut faire la lessive, le ménage, les photos à préparer pour le site et s'il reste du temps se reposer. Nous aurons une très belle journée et nous sommes seuls au camping.

20 Mai : Nous décidons de rester une journée de plus à Caraquet.

21 Mai : Nous allons au Village Acadien de Caraquet mais il est fermé et ne pouvons même pas visiter les parties extérieures en raison des travaux qui sont effectués. Question de sécurité. Nous suivons la Route Acadienne jusqu'à Bathurst. Nous nous arrêtons à l'ilet de Black Rock Park pour photographier les oiseaux. La route est agréable et suit suivant le bord de mer. Nous continuons par la route 11 jusqu'à Campbellton et traversons le pont qui relie le Nouveau Brunswick au Québec. Nous irons jusqu'à Caplan où nous trouvons une aire de jeux et de détente sur laquelle nous passerons la nuit. Comme il fait beau et chaud, nous faisons une grande promenade sur la plage.

suite du voyage page Quebec