Pirohé en Voyage
Pirohé en Voyage

Colombie Britannique

La Colombie- Britannique est la plus accidentale des provinces canadiennes. Sa population est de 4.400.057 habitants en 2011, soit une densité de 4,7 habitants/km2. Sa capitale est Victoria situé sur l'ile de Vancouver. la plus grande ville est Vancouver

20 Juillet : Nous partons à 9 heures mais en réalité il est 8 heures car nous sommes en Colombie Britannique et devons reculer nos montres d'une heure. Nous avons maintenant 9 heures de décalage avec la France. Peu après notre départ, nous voyons un coyote traverser la route. Il est trop rapide. Pas de photo. Nous quittons la transcanadienne à Prince Georges que nous ne faisons que traverser. Ville très industrielle. Nous prenons la route 97. Jusqu'à Mac Leod la route est droite, bordée d'une forêt assez dense et longe la Crooked River. A partir de là, elle devient plus sinueuse et la forêt est surtout faite de feuillus. Quelques dizaines de mètres avant le Col Pine Pass (985 m) nous apercevons un ours noir en train de manger sur le bord de la route. Mais là encore pas de photo, il s'éloigne dans les hautes herbes. A Chetwynd, il pleut mais nous photographions les magnifiques sculptures qui jalonnent la rue principale. A la sortie de la ville, sur une esplanade, des tonnes de troncs d'arbres attendent d'être chargés. Nous franchissons la Peace River qui nait dans le lac Williston. Le barrage WAC Nennette Dam construit sur le canyon de la rivière est une énorme digue de terre de 183 m de haut et 2 km de long constitué d'une ancienne moraine de la dernière glaciation. La Peace River se jette dans la Rivière aux Esclaves à la point du Lac Athabasca après avoir traversé le Wood Buffalo National Park. Quel chemin parcouru. Nous rejoignons l'Alaska Hway et passerons la nuit sur le parking d'une station service à Wonowon. Nous avons vu beaucoup de cerfs et un renard le long de l'Hway.

21 Juillet : La route se poursuite assez monotone, plus sinueuse qu'hier. Le temps est mitigé et finira par la pluie. Des gisements de gaz avec leurs installations sont nombreux. Rien de particulier à voir, même pas un animal. Nous nous arrêtons dans un camping avant le col Summit (1285 m) car ils ont Wifi. Malheureusement, elle ne fonctionne pas, soi-disant à cause de la pluie. 20 $ la nuit avec les services et Wifi. Nous avons parcouru 440 km.

22 Juillet : Il a plu toute la nuit et ce matin cela continue. Toute la journée, la pluie alternera avec des éclaircies et un peu de soleil. Si la journée d'hier a été monotone, aujourd'hui nous ferons de belles rencontres. Nous passons d’abord le col Summit, puis longeons le lac du même nom. Les falaises qui descendent jusqu'au lac sont très friables et il vaut mieux ne pas s'arrêter. Le lac doit être beau mais sous la pluie il est bien terne. Nous traversons le parc Stone Mountain et la Toad River avant de rentrer dans le Parc Muncho Lake. Il pleut toujours et les eaux du Lac Muncho qui devraient être bleu vert sont grises. Au détour d'un virage, un orignal traverse devant nous et disparait dans les arbres. La route est en réfection et nous roulons doucement quand nous voyons un bison qui mange à la lisière des arbres. Nous nous arrêtons et après nous avoir regardé il traverse la route doucement juste devant le camping car. C'est un jeune mais tout de même impressionnant. Nous nous arrêtons sur un parking pour déjeuner. Des cyclistes dont de très jeunes enfants font une pause avant de repartir. Vu le temps, l'état de la route et la circulation, ils ont du courage d'emprunter une route si dangereuse. En repartant, dans une prairie, un troupeau d'une cinquantaine de bisons paissent tranquillement ; il y a plusieurs petits dont certains têtent leur mère. Ils ne sont pas inquiets de notre présence et continuent leur repas. Nous reverrons des bisons tout au long de la route qu'à Watson Lake. Par trois fois, nous nous arrêtons pour admirer un ours noir qui parait se régaler des plantes du fossé. Ils ne bougent même pas et sont indifferent à notre présence. Enfin, nous ne descendons pas du camping car ! Nous poursuivons notre chemin et vers des éboulis nous pouvons contempler une maman renard avec ses deux petits qui jouent. La mère traverse même la route devant nous et descend dans le pré en contre-bas pendant que les petits attendent sagement sur l'éboulis. Aujourd'hui, nous sommes gâtés. Nous décidons de rester une journée à Watson Lake car Daniel a très mal au dos dû certainement à une mauvaise position de conduite et peut être aussi à la route qui est loin d'être en bon état.

23 Juillet : Journée de repos. Temps mitigé mais pas de pluie.

Suite page Yukon